Loading the content...
Navigation

Le comte de Saint-Germain dans l’œuvre de François Brousse

‹Return to Previous Page
Description

Description

J’apparais personnellement à travers les âges comme une comète éternelle et vagabonde. On m’a vu dans l’antique continent atlante, tel un sage aux pouvoirs mystérieux. J’ai surgi à la base des grandes civilisations, comme une providence vivante, sous les masques d’Imouthès, le dieu constructeur de pyramide, d’Amourrou, celui qui sait les chemins de la Montagne, de Zerovanus, le contemplateur des deux Principes invincibles. […]
Au XVIIIe siècle, alchimiste immortel, je fabriquais de l’or, faisais grossir des perles, purifiais des diamants, guérissais des maladies, dévoilais l’avenir du monde. Au XIXe siècle, j’ai fondé, avec Koot-Houmi et El Morya, cet édifice de granit, la Société théosophique où furent étudiés les mystères essentiels de l’univers. Sa fondatrice officielle, l’étonnante Helena Petrovna Blavatsky, sortait des sanctuaires initiateurs de l’Asie. Elle fut sur la Terre notre disciple bien-aimée, notre messagère fulgurante. […]
Aujourd’hui, c’est à vous [François Brousse] que je me présente, apportant révélations métaphysiques, scientifiques, prophétiques et méthodologiques.
– Le comte de Saint-Germain, Les Visiteurs des millénaires

Il faut savoir que le but de l’évolution est de fabriquer des humains immortels, non dans leur corps physique (utopie contradictoire), mais dans leur corps éthérique. Ils peuvent alors, par la concentration de leur volonté, condenser des corps tangibles. La nuance est de taille ! Ainsi le comte de Saint-Germain et Melchisédech apparaissent‑ils d’âge en âge, avec de longues périodes d’occultation. Donc, l’explication éthérico-créatrice illumine les mystères de l’Agartha.
L’Agartha est composée de ces hommes surhumains qui sont devenus des dieux. Ils ont atteint l’immortalité parfaite en ce sens qu’ils ont un corps éthérique indestructible, grâce auquel ils peuvent refaire à leur gré des corps physiques.
L’Agartha comprend vingt-deux grands maîtres, ceux qui ont atteint la conscience cosmique et l’illumination permanente. […] Ces vingt-deux grands sages sont les points de convergence de l’humanité tout entière. En l’Agartha, il y a la puissance, l’amour, la sagesse et la création de la beauté, ce qui fait que l’homme devient semblable à Dieu, Dieu qui est à la fois le grand poète, le grand géomètre et le grand amoureux éternel. […] Ces maîtres ont atteint l’immortalité du corps éthérique. […]. En voici les noms… (cf. chap. L’Agartha)
– François Brousse (1913-1995)

More Info

Informations complémentaires

Poids 546.00 g
Dimensions 8.500 x 5.500 x 0.875 in
Auteur

ISBN

Format

Avis (0)

Avis

There are no reviews yet.

Be the first to review “Le comte de Saint-Germain dans l’œuvre de François Brousse”

Politique de retour et d'annulation

Retour et échange – Publications

Vous pouvez demander l'échange d'un article dans un délai de 7 jours ouvrables à partir de la réception de celui-ci.

  • Vous devez nous retourner l'article dans un délai de 7 jours à partir de la date de réception de celui-ci.
  • Seuls les articles achetés directement sur le site des Éditions Saint-Germain-Morya peuvent nous être retournés.
  • Assurez-vous d'emballer correctement l'article que vous retournez.

Annulation et remboursement – Séminaires

Vous pouvez annuler votre participation à un séminaire jusqu'à 15 jours avant la tenue du séminaire.

  • Vous devez communiquer par courriel avec Les Éditions Saint-Germain-Morya pour notifier votre annulation.
  • Seules les demandes d'annulation reçues 15 jours avant la tenue d'un séminaire bénéficieront d'un remboursement.
  • Passé cette date, aucun remboursement ne sera effectué.